LA UNE SOCIETE

Coûts de l’électricité dans les concessions: Bientôt la paix entre locataires et propriétaires

Spread the love

La semaine dernière les appels effectués par  la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) à l’endroit de la Ceet pour une solution aux sempiternels problèmes qu’on connaît dans les concessions à locataires sur la répartition des frais d’électricité semble tomber dans des oreilles attentives. La Ceet, dans son approche de solutions a adopté le système de coffret de comptage. 

Ils sont  légions des disputes entre colocataires au sujet des compteurs additionnels, des répartitions inégales de frais de consommation électrique à la fin du mois, etc., dans la plupart des maisons à location. De nos sources, il se rapporte que la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET), avant même l’appel de la LCT, a déjà conçu un remède idéal à ces problèmes: le coffret de comptage.

La démarche s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Management de la Ceet. Une stratégie qui au nom du contrat de performance qui la lie à l’Etat, la nationale de distribution de l’énergie électrique est investie de promouvoir la facilité d’accès et l’égalité de traitement de tout consommateur du courant  électrique conformément à la strate de clientèle où il se trouve.

Ce qui se fait jusqu’ici

Dans certaines concessions, la CEET admet, sur autorisation du propriétaire de cette concession, le raccordement d’au plus quatre (04) autres installations intérieures de foyers. Ces installations sont appelées « Raccordement », selon la règle en vigueur. Certaines maisons qui comportent plus de quatre (04) chambres ou appartements en location ne peuvent donc pas avoir des compteurs de la CEET. Par ailleurs, certains foyers sont de petits consommateurs. C’est la raison pour laquelle certains usagers de l’énergie électrique de la CEET ont recours à la pose illicite de compteurs additionnels non reconnus par la CEET, une solution de fortune, qui représente des dangers pour eux-mêmes et pour les riverains.

Dans l’exploitation de ce réseau parallèle et informel, ce sont les propriétaires d’immeubles qui se font d’énormes lucres sur la tête d’autres consommateurs inconnus de la Ceet. Une situation qui s’inscrit carrément aux antipodes de la nouvelle politique clientèle de la nationale de l’énergie électrique qui veut garantir l’accès à cout abordable à tous les citoyens.

La solution qu’apporte bientôt la CEET

Dans le souci de régler ces problèmes, la CEET a étudié et adopté le coffret de comptage constitué d’un ensemble de regroupement de compteurs protégés (ERCP). Il s’agit d’un coffret pouvant abriter six (06) ou douze (12) compteurs optés à prépaiement. L’ERCP est une solution adéquate au raccordement de concessions comprenant plusieurs chambres et appartements en location.

En effet, l’ERCP offre la possibilité de raccorder six (06) ou douze (12) ménages et au-delà, dans une même concession contrairement à la limite de quatre fixées, évite les disputes entre colocataires, car chaque chambre ou appartement pourra avoir son compteur identifié par la CEET. Le coffret permet ainsi d’éviter les accumulations de factures impayées, car les compteurs sont à prépaiement, et les propriétaires de maisons auront moins de problèmes.

Dans un futur proche, ce coffret remplacera les raccordements en sous-compteurs ainsi que toute forme de branchement basée sur les compteurs additionnels.

FRATERNITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *