LA UNE POLITIQUE

Dénoncation des candidatures de parti CLE aux prochaines législatives

Spread the love

«Ces deux Voix qui s’élèvent n’étaient plus des nôtres depuis longtemps déjà», dixit Me Agnina

Après Peter Afadodan, le  Sécretaire Général du parti, qui s’est indigné contre le fait,  c’est le Secrétaire Général Adjoint qui se déclare également en désaccord avec son parti qui a positionné des candidatures pour les prochaines législatives. De la parole,  Kossi Agbéyadzi n’a pas tardé pour passer à l’acte en transmettant sa démission au Président du parti, Me Yacoubou Agnina. Un nouvel acte qui n’a pas, lui, manqué de susciter la réaction de l’avocat Président.

Dans sa lettre de démission en date du 27 novembre 2018 Kossi Agbeyadzi avance une série de raisons pour justifier son départ du Cercle des leaders émergents (CLE), parti déclaré de l’opposition. Trahison, négligence en passant par des décisions unilatérales et du clientélisme. Voilà entres autres raisons brandies par le démissionnaire.    

Cette sortie vent ainsi s’ajouter à celle du Secrétaire Général du parti Peter Afadodan, qui lui sans démissionner a déclaré qu’ « aller à une quelconque élection… c’est se trahir et c’est trahir encore les togolais ». En effet, M. Afadodan qui encourage vivement la C14 dans son combat, a tenu dans son document à rappeler qu’ils –le parti CLE ndlr-  avaient décidé de mobiliser tous les togolais et participer aux côtés des autres partis de l’opposition aux manifestations publiques et politiques en vue de la réalisation des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales ». S’estimant surpris de la décision de son parti, le Secrétaire Général de CLE cite en substance les propos de Frantz Fanon qui déclare que « chaque génération doit, dans une relative opacité, trouver sa mission, la remplir ou la trahir ».   

Contacté après l’acte de son désormais ex Secrétaire Général Adjoint, le Président national de Cle, a révélé qu’en vérité ces deux personnes n’étaient plus des siens depuis longtemps déjà.  «Il était acquis qu’on devait les remplacer mais il fallait attendre le bon moment. Et c’est l’assemblée générale. Ce que nous n’avons pas pu organiser jusque-là. En effet, le prétendu SG qui se fend d’un communiqué est à Conakry (comme en témoigne son communiqué) depuis pres de 3ans. De même celui qui se dit SGA serait à l’université de Kara depuis plus de 2 ans (après une these de doctorat en tourisme). Aucun d’eux n’a plus participé à aucune réunion du bureau, ni cotisé le moindre franc moins encore cherché à savoir ce qui se passe au sein du parti. Mais nous avons continué par fonctionner et nous continuerons par fonctionner par la grace de Dieu ». Ceci dit, pour Me Agnina, il va de soi que « ces 2 sorties sont des non évènements»

Il est à rappeler que le Cercle des  leaders émergents (Cle) a eu à participer aux dernières législatives de juillet 2013, dans six circonscriptions électorales à savoir Haho, Zio, Vo, Yoto, Avé et Grand Lomé.

En 2015 il n’a pas hésité à apporter son soutien au Cap 2015 lors de la présidentielle d’avril 2015.

FRATERNITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *