LA UNE SOCIETE

Pour une meilleure maîtrise des notions de la justice transitionnelle et un accompagnement efficace: Le Hcrrun renforce la capacité des journalistes

Spread the love

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de réparation, un atelier de formation  a été ouvert le mardi 13 novembre dernier à Lomé à l’intention des professionnels des médias. Initiée par le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (Hcrrun), cette formation dédiée aux professionnels de la communication sur les notions et les concepts de la justice transitionnelle en générale et celle du contexte togolais.

 Maîtriser les différentes étapes élaborées par l’institution dans la prise en charge et l’indemnisation des victimes, mieux jouer sa partition dans la contribution et l’engagement pour accompagner efficacement le processus de réconciliation sont les grandes lignes de cette formation. 

A l’ouverture des travaux, le Ministre de la communication, de la formation civique, Guy Madjé Lorenzo a demandé aux hommes des médias à s’atteler à leurs responsabilités car « l’avenir de la réconciliation et de l’unité que les Togolais appellent de tous leurs vœux, en dépendra ». « En ce moment où notre pays s’efforce de sortir d’une crise politique dont les conséquences n’épargnent personne, point n’est besoin de vous rappeler que votre rôle doit aller vers la construction d’une nation unie et solidaire et l’apaisement des tensions pour un meilleur vivre ensemble pour tous », a indiqué le ministre Lorenzo.

Pour la présidente du Hcrrun, Mme Awa Nana Daboya, l’édification de l’unité nationale est une œuvre commune et d’ajouter qu’ « en considérant le chemin parcouru, le Hcrrun peut se réjouir du travail abattu. S’il est vrai qu’il s’agit là d’un travail louable, il est incontestable qu’une collaboration plus efficiente basée sur le partage de connaissance et d’expérience, peut nous conduire à de meilleurs résultats».

Il sera essentiellement pendant les deux jours de cet atelier de formation de se plancher sur les notions relatives à la justice transitionnelle en lien avec la problématique de la réconciliation et  l’unité du peuple togolais.

Au total 200 professionnels des medias  répartis dans quatre (04) groupes à savoir les journalistes et animateurs de radios et télévisions, les journalistes de la presse écrite, les journalistes de la presse en ligne  bénéficieront de cette formation

Au premier jour de cette série de cette formation dont la première vague sont les journalistes de la presse écrite, les communications ont porté sur deux thématiques. La première relative à « la justice transitionnelle », a été assurée par Mme Claudine AHIANYO, Deuxième Rapporteur du Hcrrun. La seconde est délivrée par Wiyao Evalo, Premier Rappeur du Hcrrun, a porté sur « le mandat et la mission du Hcrrun ».

Ce mercredi, au deuxième et dernier jour de cette première série de formation, les échanges porteront sur les étapes de la prise en charge des victimes et sur le rôle des journalistes dans l’accompagnement du HCRRUN. Les trois communications à savoir « les étapes de la prise en charge des victimes » ; « Rôle des journalistes dans l’accompagnement du Hccrun » et « l’accompagnement psychologique des blessés », seront respectivement assurées par Antoinette Mbrou, Assistante principale du Hcrrun, le duo Wiyao Evalo et Adry Bonchemin et Dr Michel Kodom sur.

A la suite de cette première, suivront la deuxième et la troisième série programmée respectivement du 15 au 16 novembre et du 20 au 21 novembre. La série de formation à l’intention des hommes des medias prendra fin dans la zone nord du pays et se tiendra du 23 au 24 novembre à Kara.

FRATERNITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *