LA UNE REPORTAGE

08 mars célébrée à Togocom sous les couleurs de «Parcours inspirants de femmes togolaises»

Chaque 8 mars est célébrée dans le monde entier, la Journée internationale des droits des femmes. Pour marquer l’événement, le Groupe Togocom a organisé le lundi 08 mars dernier à son siège, une conférence-débat autour du thème « Parcours inspirants de femmes togolaises».

Animée par trois éminentes personnalités aux parcours exceptionnels à savoir Mmes Sophie Ekoue, journaliste-reporter- conférencière internationale ; Edwige Atayi Santanna, Secrétaire générale des Nana Benz du Togo et Directrice fondatrice des boulangeries « Le Croustillant » et Ryanna Medessi, 1ère femme ingénieure, géomètre topographe au Togo, cette rencontre a été une occasion d’échanges et de partage des expériences professionnelles entre les femmes du Groupe.

Selon les communicatrices, « il faut pousser la jeune fille à se donner. Une femme, c’est une personne complète et complexe, alors pourquoi avoir peur ? Il faut seulement avoir la passion, la volonté et la vision, rien n’est impossible. Soyez courageuses. On vient au monde pour apporter quelque chose à son évolution. Le fait de s’affirmer ne fait de nous nous, des impolies ».

Mme Edwige Atayi a invité les femmes du groupe Togocom à travailler pour mériter leur place et poste. « Il est impératif qu’elles aient une vision, qu’elles ne baissent pas les bras, elles doivent être des battantes ».

Pour Mme Barakat Aboudou Samali, le choix des trois femmes n’est pas fortuit. « Il s’agit pour nous à Togocom de nous galvaniser et de nous inspirer de leurs parcours.  Dans nos sociétés le pourcentage des femmes qui sont à des postes de responsabilité est très faible. Il faut améliorer cela en se faisant former davantage et se donner plus de moyens pour occuper les mêmes postes que les hommes ».

A travers sa politique de responsabilité sociétale et environnementale, Togocom croit en l’égalité professionnelle femme/homme. L’intégralité des enjeux liés à l’évolution professionnelle des femmes fait partie de la politique des Ressources Humaines de l’entreprise. Des postes clés comme la Direction des affaires juridiques, la Direction des affaires réglementaires, la Direction financière, la Direction des ressources humaines sont aujourd’hui tenus par des femmes.

« Notre Groupe compte aujourd’hui 30% de femmes. C’est insuffisant au regard des 51% de femmes que compte la population togolaise. Ce pourcentage de femmes sera amélioré au fil des années. Le projet 8 mars 2021 à Togocom a été élaboré en vue de changer les regards et mettre ainsi en lumière nos collaboratrices exerçant des métiers atypiques. Afin d’ouvrir le chemin du possible aux autres femmes, nous avons aussi invité des femmes fortes et inspirantes pour qu’elles partagent avec nous les défis et les victoires remportées dans la construction de leur carrière. L’égalité professionnelle Femme/Homme ne doit pas se résumer au 8 mars, c’est un travail de tous les jours », a indiqué Anoko Lawson,  la Directrice des ressources humaines de Togocom.

« Ce n’est pas qu’aujourd’hui qu’on célèbre la femme. Tous les jours, il faut pouvoir  évidemment l’accompagner  pour son épanouissement  et sa réussite », a déclaré le Directeur Général de Togocom, Paulin Alazard. Son vœu, c’est de faire en sorte que les femmes soient plus représentées au niveau des Comités de direction et décisionnel.

Il faut rappeler que cette conférence-débat clôt avec succès une semaine au cours de laquelle des courts reportages ont été diffusés en interne pour présenter les femmes qui exercent des métiers d’exception au sein du groupe.

FRATERNITE