DIPLOMATIE LA UNE

À Washington, Robert DUSSEY et ses paires donnent corps à “Religious Freedom Alliance”

L’initiative “Alliance pour la Liberté Religieuse” (Religious Freedom Alliance en Anglais) a pris corps le mercredi 05 Février 2020 à Washington, aux Etats-Unis. Œuvre de quelques Chef de diplomatie dont le ministre togolais des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de L’Extérieur, Prof. Robert Dussey.

Occasion pour ce dernier, désormais membre fondateur de cette alliance, aux côtés de son homologue Mike Pompeo, le Secrétaire d’Etat Américain, de rappeler les efforts du gouvernement Togolais en faveur de la liberté religieuse, consacrée par la loi loi fondamentale du Togo.

À Washington, le Ministre Robert DUSSEY souligné l’importance que revêt la liberté religieuse dans l’évolution du monde actuel. Certes l’une des conquêtes difficiles, explique M. Dussey, la liberté religieuse constitu, tout de même, “une conquête essentielle de la modernité démocratique”. Malheureusement, celle-ci est en danger dans beaucoup de régions du monde, a-t-il souligné.

Et de pointer du doigt, l’extrémisme violent, sous ses diverses ramifications, l’incendie et la vandalisation des lieux de cultes, l’assassinat des hommes religieux, entre autres dérives qui, précise le Chef de la diplomatie togolaise, menacent cette liberté et avilissent les sociétés, voire l’humanité.

Pour ce qui est des efforts du Togo dans la consolidation de la liberté religieuse, le Ministre DUSSEY a précisé toute la largesse dont disposent les confessions religieuses de s’organiser et d’exercer librement leurs activités dans le respect de la loi et du principe de laïcité et de la non discrimination fondée.

Après avoir salué le travail de veille et de régulation des États -Unis en matière de liberté religieuse et d’expression, M. Dussey a vivement exhorté Washington à s’appliquer davantage dans sa politique de protection de l’exercice de ces libertés contre les extrémismes et la menace terroriste.

FRATERNITÉ