LA UNE REPORTAGE

Bonne Gouvernance : AUSEP forme pour le contrôle citoyen

Le 28 Octobre 2020, l’Association des Usagers du Service Public (AUSEP) a organisé un atelier de formation à l’intention des députés, élus locaux, des organisations de la société civile et des professionnels médias à Lomé. Cette rencontre axée sur deux thèmes a permis aux uns et autres d’être outillés sur le contrôle citoyen de l’action gouvernementale. 

« Contrôle citoyen de l’action publique » et « La redevabilité parlementaire : responsabilités constitutionnelles d’un député face aux obligations de sa circonscription et de son parti », sont les deux thèmes autour desquels les participants ont échangé.  « Le député est le défenseur de l’intérêt général et il a des obligations envers sa circonscription. Il contrôle l’action du gouvernement et, il doit rendre compte à la population : c’est cela la redevabilité parlementaire », a déclaré, Kariyiare Kampatibe, président de  AUSEP.

A travers cette formation, l’Ausep entend créer un débat citoyen sur la chose parlementaire et amener les citoyens à demander des comptes aux élus. Il s’agit donc mener des réflexions « pour un meilleur engagement des citoyens dans la gestion des affaires publiques ». Pour ce faire, les participants ont été renseignés sur les différents mécanismes, approches et outils du contrôle citoyen pour une bonne gouvernance administrative. 

Notons que cette formation s’inscrit dans le cadre du  Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA). Un projet appuyé par l’Union Européenne qui vise à mieux impliquer la société civile, dans l’accompagnement de l’action gouvernementale et de la gestion publique.

FRATERNITE