LA UNE POLITIQUE

Election Présidentielle de 2020 : Ekué Gamessou Kpodar déclare sa candidature et propose

L’année prochaine les togolais se rendront aux urnes pour élire un nouveau président. A l’approche de cette échéance, les candidats commencent par se faire connaitre. C’est le cas de Ekué Gamessou Kpodar qui a annoncé sa candidature le mardi 10 septembre dernier à travers une conférence de presse tenue à Lomé.

C’était par une cérémonie sombre mais riche en paroles que Ekué Gamessou Kpodar a officiellement annoncé sa candidature pour la magistrature suprême en 2020. Selon cet Expert Economiste, ancien du Fonds Monétaire International (FMI), cette candidature fait suite à plusieurs constats. « Notre pays va mal. Trop mal. Ayons le courage de le reconnaitre pour accepter et susciter le changement de système et de mentalité indispensables pour un renouveau politique, économique et social. Le Togo a été longtemps victime de nombreux fléaux : violence, mauvaise gouvernance, crises politiques récurrentes, prédation, vols et détournements, corruption, impunité, instrumentalisation de la justice, gabegie… Le pays souffre d’un déficit démocratique qui est le résultat d’un verrouillage », a expliqué, le candidat Ekué Gamessou Kpodar. L’homme à la soixantaine dit constater également que « la misère s’est emparée de notre pays et a élu domicile dans toutes les familles ». Pour ne rien arranger, « le pays est très endetté ».

Malgré toutes ces difficultés, Ekué Gamessou Kpodar n’est pas résigné. « Je suis optimiste pour mon pays. Je suis crois en notre jeunesse. Je crois en notre diaspora qui regorge de talents inimaginables prêts à renter et à servir », a-t-il laissé entendre avant de déclarer « pour toutes ces raisons, je déclare ma candidature à l’élection présidentielle de 2020 ».

Pour conquérir le pouvoir, l’ancien Représentant Résident du FMI au Cameroun propose « une politique d’ouverture de dialogue permanent et sincère ». « Par ouverture j’attends, un gouvernement compétent se reposant sur une large majorité, une équipe bien qualifiée, étendue à toutes celles et ceux qui acceptent les principes inaltérables de la démocratie, de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance politique et économique, de l’égalité des chances pour tous les citoyens et de la solidarité », a explicité le candidat Kpodar.

A en croire le natif de Glidji Kpodji, l’urgence est à la réconciliation. Pour lui, « c’est un travail difficile mais incontournable » qui apportera des réponses aux attentes des Togolais.  « L’autre urgence priorité est d’investir dans le peuple togolais et l’encourager et le conduire à la passion du travail, du don de soi, et la recherche de l’excellence », a indiqué le nouveau postulant pour le palais présidentiel. « Le chantier est vaste mais réalisable. Avec une vision claire, une volonté politique affirmée, et une utilisation judicieuse des ressources du pays, l’exécution de ce chantier est à la portée de la nation togolaise », a-t-il conclu.

Par ailleurs, le nouveau candidat a lancé un appel « fraternel et solennel au Chef de l’Etat de faire preuve d’élévation de soi, de mettre au-dessus de la mêlée, pour mûrir sa décision au sujet de 2020 ». Un appel qui intervient dans un moment où les partisans du parti au pouvoir se mobilisent pour dit-ils expliquer aux populations la pertinence de la candidature de Faure Gnassingbé pour un quatrième mandat à la tête du pays. Pour l’instant, le Président de la République lui-même ne s’est pas clairement prononcé sur le sujet.

Notons que Ekué Gamessou Kpodar est le deuxième candidat officiellement déclaré pour l’élection présidentielle de 2020 après Gerry Taama du Nouvel engagement togolais (NET). A ce jour, la date du scrutin n’est toujours pas connue.

FRATERNITE