LA UNE REPORTAGE

Fabrication du pain: L’améliorant Sweet Bread recommandé par les autoritaires sanitaires

Les consommateurs du pain, n’ont plus de souci à se faire en ce qui concerne leur santé, tant que les boulangers et pâtissiers prendront l’habitude d’utiliser le « Sweet Bread », un améliorant de la farine de blé, dans la fabrication de ce bien de première nécessité. Ceci au détriment du bromate de potassium, un composé chimique réputé toxique et cancérigène. Le produit, « Sweet bread » dont les tests, les rapports d’analyses ont été jugés satisfaisants et approuvé par l’Etat togolais, a été présenté par Comptoir Group, distributeur exclusif du remplaçant du bromate. C’était le jeudi 25 octobre dernier, au cours d’une conférence de presse à Lomé.

Le Togo vient de tourner la page bromate de potassium qui,  selon les informations des spécialistes, est un produit à haut risque. Son utilisation en tant qu’additif alimentaire a été interdite par l’arrêté interministériel N°098/2019/MSHP/MCIDSPPCL/MSCPH du 13 Juillet 2019. Cet arrêté pris conjointement par trois (3) ministères à savoir  le ministère de la Santé et de l’hygiène publique, le ministère de la Sécurité et de la protection civile et le ministère du Commerce, de l’Industrie, du Développement du secteur Privé et de la promotion de la consommation locale stipule que « l’importation, la commercialisation et l’utilisation des améliorants alimentaires à Base de bromate sont interdites au Togo ».

Depuis l’interdiction, les boulangers ont dû mal à trouver une autre alternative.  « L’application de cet arrêté ne peut se révéler efficace que si un produit de substitution sans risque est mis sur le marché et est connu par les différents utilisateurs d’améliorant. Si rien n’est fait en ce sens pour satisfaire ce besoin qui est créé, ils seront de toute évidence tentés à braver l’interdit », a indiqué Dieudonné Kassiki, Directeur exécutif du Comptoir Group. Pour ce faire, depuis quelques mois, un autre produit reconnu par l’Etat togolais est mis sur le marché. Il s’agit de Sweet Bread.  « Préoccupé par cette situation et soucieuse du bien-être de la population, nous sommes en partenariat avec une entreprise basée en Turquie qui met en la disposition des boulangeries un nouveau améliorant », a ajouté le directeur exécutif du Comptoir Group, distributeur du Sweet Bread.

La bonne qualité de ce améliorant, le seul aujourd’hui autorisé par l’Etat togolais, a été attestée par l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA), l’Ecole supérieure de technique biologique et alimentaire (ESTEBA) ainsi que l’Institut National d’Hygiène (INH).  En plus d’être un des meilleurs améliorants de panification sur le marché, le remplaçant du bromate reste le meilleur améliorant de farine de blé sur le marché national et est enrichi à la vitamine C. Il joue le rôle d’oxydant standardisé dans la farine de blé pendant le pétrissage de la pâte à pain pour des durées de fermentation courte ou longue et permet « d’obtenir des pains de meilleures qualités à un volume plus important ».

Les boulangers et pâtissiers en optant pour « Sweet bread », font plus de bénéfice avec une garantie de la santé des consommateurs. Enfin, c’est un « produit à base d’enzymes soigneusement sélectionnés pour renforcer la pâte de farine de blé et augmenter considérablement le rendement ».

FRATERNITE