ECONOMIE LA UNE

Filière cotonnière : OLAM s’engage au côté du gouvernement togolais

Le 29 juin dernier, le parlement togolais a entériné la privatisation de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT). Au terme du processus, c’est l’industrie agroalimentaire Olam qui a été retenue pour prendre, à 51% les rênes du coton Togolais. Connu sur le continent depuis 1989, Olam affiche déjà ses ambitions au Togo. Dans un communiqué rendu public le mercredi 8 juillet 2020, la société singapourienne dit voir dans la NSCT une capacité à renforcer pour améliorer les rendements en établissant un partenariat avec les producteurs locaux afin d’accroître leur revenu. Voici l’intégralité du communiqué.

Télécharger le communiqué

FRATERNITE