LA UNE REPORTAGE

Hommage : Un colloque à l’honneur de Me Yawovi Agboyibo

Les 3 et 4 juin 2021, Lomé va abriter un colloque sur le thème « Me Yawovi Madji Agbiyibo : histoire d’une vie et d’un temps (1943-2020). Cette rencontre se veut scientifique en vue de bien cerner la contribution de l’ancien Premier Ministre à la vie sociopolitique et culturelle du Togo.

L’initiative est portée par le Centre de Ressources en Droits de l’Homme du Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH), en partenariat avec des institutions de l’Etat notamment la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), la SCP AGBOYIBO & ASSOCIES, l’Ordre des Avocats du Togo, le Centre pour la gouvernance démocratique et la prévention des conflits (CGDPC) et le Club Le Littéraire. En conférence de presse le mardi 18 mai 2021, le comité scientifique a présenté les contours de l’événement.

La rencontre sera animée par des enseignants-chercheurs des Universités de Lomé et de Kara ainsi que d’imminentes personnalités étrangères. « Le premier élément concerne le thème sous lequel est placé ce colloque. On aurait pu juste organiser un simple hommage à l’homme mais nous avons mieux pensé faire un colloque scientifique qui permet d’étudier scientifiquement la vie de Maître Yaovi Agboyibo», a expliqué Prof. Koffi Tsigbé, Président du comité scientifique du colloque.

Au cours de cette rencontre, plusieurs axes vont retracer le parcours, les idées et les méthodes de l’ancien président du Comité d’Action pour le renouveau (CAR). Il s’agit de Agboyibo, l’avocat et le défenseur des droits humains ; L’Homme politique : parcours et contribution à la naissance et à l’avancée de la démocratie togolaise ; Agboyibo : un intellectuel produit de son temps ?; L’homme du peuple et des valeurs africaines ; La dimension internationale de l’homme.

L’objectif est de « revisiter les grands moments de l’engagement de l’homme en faveur des droits humains et de l’Etat de droit ; porter un regard critique sur son parcours, son héritage et l’impact de son action politique sur la société togolaise ; analyser la portée (politique, culturelle, intellectuelle et idéologique) des actions menées par Me Yawovi Agboyibo aussi bien au niveau national qu’international ; évaluer l’impact de la contribution de Me Agboyibo à la production de la pensée politique et idéologique en Afrique; étudier sa contribution à la promotion des valeurs endogènes africaines », indique les organisateurs. « La génération présente et celle future ont besoin de repère. Elles ont besoin de mieux connaître ceux qui ont marqué le temps au Togo et Me Yawovi Madji Agboyibo en fait partie. Il s’agit d’honorer la mémoire de ce grand homme. Nous avons le devoir d’immortaliser ce qu’il a été dans toute sa dimension. C’est une dette que tout le peuple togolais a envers lui. Un maître ne meurt jamais », a souligné Me Kodjovi Aba, avocat, représentant Société civile professionnelle des avocats (SCPA) Agboyibo & Associés.

Décédé le 30 mai 2020, Me Yawovi Madji Agboyibo a été Premier Ministre, Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Togo, Premier Président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), et Président du CAR.

FRATERNITE