LA UNE REPORTAGE

Journée internationale du droit des femmes : Les femmes de la Direction Générale de la Fucec-Togo ont marqué l’événement

Le monde entier a célébré le 08  mars dernier, la journée internationale de la femme. Au Togo plusieurs évènements ont marqué cette date tant au niveau des institutions publiques que privées. Les femmes de la Direction  Générale de la Faîtière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit du TOGO (FUCEC-TOGO) n’étaient pas restées en marge. Elles l’ont commémoré à travers une réception.

Habillées aux couleurs du pagne choisi pour célébrer la journée internationale du droit des femmes édition 2018 au Togo, une vingtaine de femmes travaillant à la direction générale de de la plus vieille institution de micro crédit du Togo ont honoré cette journée. Dans une ambiance festive, celles-ci ont échangé lors d’un déjeuner sur les conditions de vie et de travail des femmes. « J’aimerais d’abord remercier les responsables de notre institutions, notamment le Directeur général qui nous ont permis de se réunir ici. Aujourd’hui, ce n’est pas grand-chose mais l’année prochaine, nous allons faire mieux. Il s’agit pour nous de célébrer les femmes et de rendre grâce à Dieu pour nos vies », a expliqué Mme Allaglo Michelle, Chef section secrétariat à la Direction générale de la Fucec-Togo.

« Nous voulons à travers cette journée posée les bases de nos futures actions dans le cadre de la célébration de cette journée dans les années à venir. Nous aussi nous avons des choses à dire, nous avons à contribuer à l’édification et la construction de notre pays, par exemple notre institution », a ajouté pour sa part Mme Sowu Akossiwa, Chef recouvrement à la Fucec-Togo.

Elles sont unanimes quant à l’importance des femmes dans cette instruction financière. « Dans notre institution, les femmes sont plus nombreuses que les hommes. C’est au niveau des postes de responsabilité que les hommes nous dépassent. Mais ce n’est pas parce que nous sommes des femmes qu’on va donner des postes de responsabilité. Il faut que nous nous montrons capable d’assumer ces responsabilités aussi bien que les hommes pourquoi faire encore mieux », a confié le Chef recouvrement.

Ces femmes ont également saisi l’occasion pour dénoncer les violences auxquelles elles sont exposées. Elles prônent le dialogue dans le foyer et le respect mutuel. Mais aussi plus d’attention à l’égard des victimes de violences.

Cette année, portée sur le thème «  l’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes », la Journée internationale des femmes s’inscrit dans le fil d’un mouvement mondial sans précédent en faveur des droits des femmes, de l’égalité et de la justice. Le harcèlement sexuel, la violence et la discrimination à l’encontre des femmes ont fait la une des médias et ont fortement suscité un débat public stimulé par une détermination affirmée à instaurer un changement. 

La Journée internationale des femmes 2018 est l’occasion de transformer la dynamique enclenchée en action, de favoriser l’autonomisation des femmes dans tous les contextes (ruraux et urbains) et de célébrer les activistes qui travaillent sans relâche à revendiquer les droits des femmes et à réaliser leur plein potentiel.