LA UNE REPORTAGE

Jubilé d’Or de FUCEC-Togo : Cohésion, solidité et modernité

1969-2019 : Cela fait 50 ans que la Faîtière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit du Togo (Fucec-Togo) a été mise sur les fonds baptismaux. Pour commémorer cet anniversaire un programme alléchant a été cocoté. Lundi 09 décembre 2019, les festivités ont été lancées avec un symposium de haut niveau auxquels ont pris part des sommités du domaine de la microfinance et des institutions bancaires venues des différents pays de la sous-région.     

La Faîtière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit du Togo (Fucec-Togo) est le réseau de Coopératives d’Epargne et de Crédit le plus ancien évoluant dans le secteur de la microfinance au Togo. Cette expérience a démarré en 1969 avec l’initiative de la première Caisse d’Entraide mise en place dans la sous-préfecture d’Akébou (Sud Ouest du pays). Cela fait donc, 50 ans que la Fucec-Togo est créee. Pour célébrer l’événement, les responsables de la faitière mettent les petits plats dans les grands.  Placée sous le thème : Fucec-Togo, 50 ans après : Bilan et perspectives, la commémoration a commencé le symposium de lundi dernier.

Pour les responsables de la Fucec, il s’agit non seulement de faire le point après 50 ans de défis et d’engagement mais aussi de mener des réflexions devant permettre à l’institution  de passer dans une nouvelle dimension. « Le chemin a été long. Nous nous sommes engagés sur la voie de nos prédécesseurs qui ont été des bénévoles dans ce pays pour créer cette structure que vous connaissez aujourd’hui », a déclaré à l’ouverture du symposium Essossimanadada DADANEMA, Président du Conseil d’Administration de la Fucec-Togo. Désormais, Fucec-Togo s’est donnée pour ambition de se  projeter dans l’avenir avec l’accent sur la digitalisation qui permettra de servir l’argent disponible pour les clients n’importe où et n’importe quand. Pour ce faire l’institution n’attend pas dormir sur ses lauriers. « La Fucec-Togo sera au rendez-vous de la digitalisation », a assuré Président du Conseil d’Administration.

Pour l’occasion, trois grands sous thèmes ont été animés notamment L’histoire de la coopérative et bref rappel de l’histoire de la Fucec-Togo, et L’organisation, le fonctionnement, le contrôle des réseaux coopératifs fédérés du point de vue de la réglementation des SFD dans l’UEMOA.

« L’organisation, le fonctionnement des réseaux coopératifs fédérés et le partage des pouvoirs à l’intérieur entre les paliers », est l’une des communications qui a suscité le plus de débat. Animée par Alpha Ouedraogo, ancien directeur général de la Confédération des institutions de l’Afrique de l’ouest, elle a montré la force de la mutualisation. Dans son exposé, le communicateur est revenu sur l’importance de la coopérative. Il a, en ce sens, relevé que la coopérative des institutions de microfinance se construit dans la dignité humaine et constitue une valeur. Son existence relève d’une importance capitale et doit se fonder sur une base de partage équitable du pouvoir entre les membres quel que soit leurs tailles. La coopérative souligne-t-il « existe partout et contribue au développement des pays en ce sens qu’elle permet de fédérer les forces et moyens au profit des communautés à la base ».

L’ancien directeur général de la Confédération des institutions de l’Afrique de l’ouest a fait savoir que les réseaux fédérés se caractérisent par le niveau d’intégration élevée.

Ouedraogo a également mis l’accent sur « les pouvoirs prescrits de contrôle délégués aux faitières qui ont l’obligation de veille à l’équilibre financier des institutions affiliées et les normes édictées par la BECEAO et de prendre les mesures de redressement si nécessaires (à la lumière des rations prudentiels », a ajouté l’orateur.

La Fucec-Togo regroupe aujourd’hui 37 Coopec, 113 points de ventes étendus sur le territoire national et surtout plus d’un million de membres. La Fucec-Togo, c’est aussi environ 140 milliards de FCFA d’actifs avec un resultat moyen annuel de 1,5 milliards.

Dans le cadre de la commémoration, d’autres activités ont été effectuées dont le lancement de la CIF Assurances-Vie.

Nous y reviendrons plus en détails dans nos prochaines parutions.