ECONOMIE LA UNE

Les premiers conteneurs sur le Port sec PIA

Depuis le 1er août dernier, le Port Sec de la Plateforme Industrielle d’Adetikope (Pia) est opérationnel. Pour ce faire, le Terminal de cette nouvelle zone industrielle, inaugurée le 6 juin dernier, par Faure Gnassingbé, a accueilli ses tout premiers conteneurs.

L’entreposage pilote de ces conteneurs vise, à en croire les premiers responsables de Pia, de tester la densité du yard, puis procéder à une révision et optimisation du processus de stockage des conteneurs.

D’une capacité annuelle de 150000 TEUs / an, ce port sec de PIA, grâce aux équipements de nouvelle génération dont il est doté, a la capacité de traiter tous les volumes des pays de transit comme le Burkina, le Mali, le Niger, le Tchad, le Sahel et autres.

Tourne ainsi donc en plein régime, cet Inland Container Depot d’une superficie de 20.21 hectares avec une capacité de 12.500 conteneurs Equivalent Vingt Pieds (EVP) et dont les opérations, précise-t-on, sont sous la responsabilité de l’équipe des opérations de PIA.

Quelques caractéristiques de PIA (ICD)

De façon spécifique, l’Inland Container Depot de Pia est doté d’un système d’accès automatisés, d’une aire de dépotage et empotage de 1.75 hectares, d’une zone désignée pour les frigos, avec des points de connexion, d’une zone de stockage aménagée spécialement pour le stockage des équipements OOG / BB /, ou encore d’un
système de gestion des terminaux et port secs (TOS/LogStar) compatible avec les systèmes à savoir OSCAR, TOPS & SEGUCE.

Par ailleurs, il y a été installé, pour une meilleure opération, non seulement un système OCR pour la capture automatique des données du conteneur et du camion, mais aussi un pèse essieu avec limitation de hauteur, selon le règlement 14 UEMOA, deux ponts bascules statiques Système de contrôle visuel (CCTV) et un scanner de dernière génération.

S’agissant de l’aire de l’entreposage, elle a une capacité totale de 36000 mètres carrés à l’interne et 25000 mètres carrés à l’externe.

FRATERNITE