LA UNE

Prévention contre COVID-19: Togo Terminal mise sur la facturation en ligne

Les conséquences et contraintes qu’imposent la maladie à Coronavirus (Covid-19) à travers le monde obligent États et Institutions à des mesures préventives. Le cas de Togo Terminal qui, pour le paiement de sa facture, invite sa clientèle à privilégier la facturation en ligne. Loin d’être un nouveau moyen de traitement, cette société portuaire recommande juste que le mode digital soit privilégié à côté du mode physique.

Cette société du réseau Bolloré Port et filiale Bolloré Transport et Logistiques explique sa démarche par son souci d’éviter à ses partenaires, toute interaction physique, vecteur de propagation du virus, en cette période de crise sanitaire.

En effet, la solution Web de facturation pour les opérations imports “en mode livraison sur camion “, opérationnelle depuis janvier dernier, explique Charles Gafan, PDG de Togo Terminal, a pour avantages de faire gagner du temps à ses clients en simplifiant leurs formalités sur la plateforme IES, tout en procédant instantanement au paiement. Ceci, précise le premier responsable de l’opérateur de manutention conteneur au Port Autonome de Lomé, à partir directement de son compte lui donnant donc la possibilité d’émettre, lui-même, sa pro-forma, la vérifier, puis la valider depuis son acquitement informatique soit sur son smartphone, son ordinateur ou sa tablette, puis produire la facture définitive. Partant de là, le client choisit le mode de paiement qui lui convient, suivant les options offertes les partenaires de Togo Terminal, notamment Ecobank ou les opérateurs de téléphonie mobile. Un processus qui sera conclu par la programmation de la livraison du conteneur.

C’est donc sans aucun doute que par cette innovation technologique de facturationen ligne, Charles Gafan et Togo Terminal donnent un coup d’accélérateur au processus de digitalisation et de dématérialisation prescrites par le gouvernement à la faveur des grandes réformes économiques. Et ce faisant, «nous évitons, autant que se peut à nos clients, des contacts physiques et toute autre interaction pouvant les exposer », a indiqué Charles Gafan.

Pour rappel, le Covid-19 continue sa course effrénée, avec près de deux millions de contaminations et quelques deux milles morts à travers le monde. Au Togo, grâce aux efforts conjugués et la discipline, l’addition reste tout de même moins salée avec 81 cas confirmés pour 45 guérisons, 31 cas actifs et 5 décès dont deux enregistrés mercredi et jeudi.

FRATERNITE